Le disque vinyle 2. Nettoyage, classement, Rangement...

Accueil > Le Vinyle 02
picto.gif

Nettoyage, entretien du disque vinyle


Nettoyage des vinyles:


En matière de nettoyage des vinyles, plusieurs méthodes existent.
Une très bonne solution consiste à utiliser du liquide vaisselle et de brosser à l'aide d'une brosse pas trop agressive, bien sûr, dans le sens des sillons
(une brosse à dent souple n'est pas une mauvaise idée), puis de rincer abondemment à l'eau claire, voire à l'eau déminéralisée, et enfin laisser sécher en positionnant les vinyles à la verticale.
L'utilisation de produit vitre ou alcool à 90°, dilué à 50/50 à de l'eau déminéralisée sont également de bonnes solutions.
On peut utiliser des bains nettoyants ou sprays du commerce, peut-être pour des vinyles plus encrassés et ayant besoin d'un premier nettoyage un peu plus costaud.
knosti-lp.gifIl existe également des machines à nettoyer les vinyles, certaines à des prix très abordables entre 50 et 80 €, d'autres à des prix beaucoup plus élevés et plutôt destinées à des collections plus importantes. L'achat à plusieurs collectionneurs reste une excellente idée.



Entretient:


Comme des petites poussières peuvent se déposer sur les vinyles, il est recommender d'utiliser une brosse, poils ou feutrine, à chaque utilisation. Il est bon également d'effectuer un nettoyage régulier de la cellule à l'aide d'une brosse antyistatique.
Ne pas manipuler les vinyles en les tenant par la partie enregistrée, mais les tenant par la tranche, pour éviter les traces de doigts, toujours gras.
Il existe des pochettes intérieures antistatiques, très utiles en remplacement des pochettes papier qui au fil du temps peuvent laisser quelques petites particules sur les vinyles.
Ranger toujours les disques vinyle à la verticale et serrés les uns contre les autres pour éviter qu'ils ne prennet du rond.
Conserver les vinyles à l'abris de sources de chaleur et de l'humidité.

Les pochettes:


Toujours enlever le vinyle avant intervention sur les pochettes.
Pour les pochettes glacées nettoyer avec un essui tout à l'eau savonneuse, le liquide vaiselle peut être la aussi utilisé.
Les inscriptions au stylo, avec précaution, à l'aide d'alcool 90°. Une préférence, peut être, pour l'essence F, pricipalement pour les restes d'anciennes étiquettes.
Le nettoyage des pochettes papier est beaucoup plus délicat et quasi impossible, risque de taches, d'étalement de la couleur.
Conserver les étiquettes prix ou autres, en bon état, elles ont leurs places sur la pochette.
Pour recoller les pochettes utiliser un bâton de colle, en prenant soin de bien laisser sécher, de préférence sous un poids, avant manipulation.
On peut rattraper, à l'aide de feutres, les endroits abimés. Les tranches notamment.

picto.gif

Classement, rangement...


De nombreux articles traitent déjà des classement et rangement du vinyle, je me bornerai donc à présenter un condensé de renseignements glanés ici ou là. Après avoir préparer et nettoyez vos vinyles, va venir le temps du classement, du rangement.
Tout d'abord, pensez à les protéger à l'aide de pochettes et sous-pochettes antistatiques.
Les possibilités de classement et rangement vont dépendre de plusieurs critères et principalement du nombre de vinyles,
de la place et des moyens dont vous disposez, sans perdre à l'esprit que les vinyles doivent, dans tous les cas, toujours être rangés verticalement.

Le classement:


Le classement n'obéis à aucune règle. Vous pouvez classer vos disques par artistes, genre musical, année...
Personnelement, j'ai opté dans un premier temps pour un classement par ordre alphabéthique mais pense maintenant aller plutôt vers un classement
par artistes et genres musicaux.

Le rangement:


La première solution reste le meuble bibliothèque, souvent modulable, décoratif, permettant de voir les vinyles, et offrant, de plus,
la possibilité d'y incorporer une platine, des enceintes... De nombreux magasins d'ameublement, grandes surfaces de proximité et sur internet en proposent dans des gammes assez larges d'aspect et de prix.
Pour les bricoleurs, la solution du sur mesure fait par soi même n'est pas à négliger. Une deuxième solution consiste à ranger ses vinyles dans des caisses soit metalliques, en bois ou plastique. Elles offrent la possibilité de pouvoir être empilées, pour un gain de place, mais peut poser le problème de la recherche de nos artistes et musiques préférés, bien qu'un bon étiquetage et un bon listing favorisent grandement la chose.
Des point positifs, les vinyles sont mieux protégés de la poussière et cela facilite grandement le transport. Tout est déja prêt.
Une autre solution très similaire mais avec des caisses en cartons. Mêmes remarques que précédemment avec en plus les risques liés à l'humidité. Si le carton n'apprécie pas l'ambiance humide, nous savont tous très bien que nos vinyles et leurs pochettes ne l'apprécie pas non plus. Pas plus que la grande chaleur d'ailleurs.



mentions légales